Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2016

Le héros absolu

Gaston.jpg

Par Franquin

21/05/2016

Maison

Tardi1 jeux pour mourir.jpg

Jeux pour mourir de Tardi

08:49 Publié dans Bulles | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tardi | |  del.icio.us |  Facebook

16/05/2016

Vampirella !

frank frazetta

Vampirella par Frank Frazetta

14/05/2016

Françoiz Breut

Francoiz_Breut_Konzert.jpg

Photographie : Ulf Cronenberg (Source Wikipedia)

25/04/2016

Goonight sweet Prince

16/01/2016

Bowie, toujours vivant

Encore le concert berlinois de 2002, Rebel Rebel, une autre de mes préférées.

15/01/2016

Bowie, vivant

En concert à Berlin en 2002, Heroes, une de mes préférées.

10/01/2016

Paris, un an...

« Les paroles me manquent pour dire à quel point m’émeut l’inexprimable accueil que me fait le généreux peuple de Paris.
Citoyens, j’avais dit : Le jour où la république rentrera, je rentrerai. Me voici.
Deux grandes choses m’appellent. La première, la république. La seconde, le danger.
Je viens ici faire mon devoir.
Quel est mon devoir ?
C’est le vôtre, c’est celui de tous.
Défendre Paris, garder Paris.

Sauver Paris, c’est plus que sauver la France, c’est sauver le monde.
Paris est le centre même de l’humanité. Paris est la ville sacrée.
Qui attaque Paris attaque en masse tout le genre humain.

Paris est la capitale de la civilisation, qui n’est ni un royaume, ni un empire, et qui est le genre humain tout entier dans son passé et dans son avenir. Et savez-vous pourquoi Paris est la ville de la civilisation ? C’est parce que Paris est la ville de la révolution.

Qu’une telle ville, qu’un tel chef-lieu, qu’un tel foyer de lumière, qu’un tel centre des esprits, des cœurs et des âmes, qu’un tel cerveau de la pensée universelle puisse être violé, brisé, pris d’assaut, par qui ? par une invasion sauvage ? cela ne se peut. Cela ne sera pas. Jamais, jamais, jamais !

Citoyens, Paris triomphera, parce qu’il représente l’idée humaine et parce qu’il représente l’instinct populaire.
L’instinct du peuple est toujours d’accord avec l’idéal de la civilisation.
Paris triomphera, mais à une condition : c’est que vous, moi, nous tous qui sommes ici, nous ne serons qu’une seule âme ; c’est que nous ne serons qu’un seul soldat et un seul citoyen, un seul citoyen pour aimer Paris, un seul soldat pour le défendre.

A cette condition, d’une part la république une, d’autre part le peuple unanime, Paris triomphera.
Quant à moi, je vous remercie de vos acclamations mais je les rapporte toutes à cette grande angoisse qui remue toutes les entrailles, la patrie en danger.

Je ne vous demande qu’une chose, l’union !
Par l’union, vous vaincrez.

Étouffez toutes les haines, éloignez tous les ressentiments, soyez unis, vous serez invincibles.
Serrons-nous tous autour de la république en face de l’invasion, et soyons frères. Nous vaincrons.
C’est par la fraternité qu’on sauve la liberté. »

Victor Hugo

13/07/2015

C'est pas Brassens qu'aurait fait ça...

01/05/2015

Hommage à Ben E. King

09/02/2015

Charb et les religions

08/01/2015

Cabu, 8 janvier midi

Cabu, charlie hebdo

"Ils ont tué Cabu, le pacifiste, le généreux, le meilleur homme de la Terre autant que le meilleur dessinateur." écrit Laurent Joffrin ce matin sur Libération. Voilà. Générosité, gentillesse, c'est l'image qui s'impose quand je pense à Cabu. Pourtant il a (vait, c'est dur) la dent dure, le crayon acéré, plus souvent qu'à son tour. Pour tout ce qu'il détestait et qu'il se plaisait à caricaturer, la connerie en gros et en détail. Mais quand je pense à lui et à ses dessins qui me sont si familiers depuis tant d'années, je vois d'abord son grand Duduche au regard franc, ses animaux qui cavalent un peu partout, ses vues du Paris qu'il aime et qui était le même que celui que j'aime, les musiciens de jazz, et puis surtout ses jeunes femmes aux robes si courtes, aux visages si ovales, aux grands yeux et aux poitrines généreuses. Gentillesse, tendresse, même pour ses cibles parfois. Je me souviens qu'il y a longtemps, j'avais voulu faire des T-shirts et je m'étais payé tout le matériel. Mon premier modèle ce fut son Mitterrand, celui de la première couverture de Charlie-Hebdo seconde manière en 1992. "Et Charlie qui revient...". Ensuite il y a eu le Chirac façon Fantômas, fait pour un copain. Son trait était plus complexe qu'il ne le semblait. Il va tellement me manquer dans les colonnes du Canard.

24/12/2014

Chrissie Hynde

chrissie-hynde-chrissie-jpg.jpeg

DR

22/12/2014

The boss

Springsteen-Easy St. Sign.jpg

Photographie Lynn Goldsmith

17/07/2014

La plus belle

Natacha.jpg

La sublime Natacha de Walthery, photographie piquée chez Charles Tatum.

27/06/2014

Nostalgie

25/06/2014

Hey blue eyes

Un nouveau titre de Bruce Springsteen.

01/04/2014

Brel par Brel

22/12/2013

Sombero ! Fiesta !

Sombrero.jpg

A tous mes lecteurs et lectrices, passez de bonnes fêtes, caramba !

17/12/2013

Le choc des titans